Webinaire – ÉTATS UNIS – UNIVERSITÉ DE L’ILLINOIS À URBANA – CHAMPAIGN – Benedek JAVOR – Hans-Olaf HENKEL

Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé

Webinaire – ÉTATS UNIS – UNIVERSITÉ DE L’ILLINOIS À URBANA – CHAMPAIGN – Benedek JAVOR – Hans-Olaf HENKEL

0 Comment
287 Views

L’Université de l’Illinois à Urbana-Champaign a invité les deux membres de l’AAD Benedek Javor et Hans-Olaf Henkel à participer à un événement le 12 octobre à 19h intitulé “La nouvelle dynamique de la politique : le Parlement européen et les États-Unis entre solidarité et conflit”. Cette table ronde modérée explore les rôles que le Parlement européen et le Congrès américain peuvent jouer dans le rétablissement des relations transatlantiques dans les années à venir.

M. Javor et M. Henkel ont répondu à quelques questions préparées par le modérateur Peter Christensen. M. Christensen est économiste de l’environnement au College of Agricultural, Consumer, and Environmental Sciences de l’Université de l’Illinois. Les anciens députés ont répondu à des questions telles que: L’expansion du pouvoir exécutif a rendu les élections présidentielles plus mouvementées pour déterminer l’état des relations transatlantiques. À la lumière du résultat de l’élection présidentielle américaine, à quoi pouvons-nous nous attendre pour les quatre prochaines années de la nouvelle administration? Quel rôle le Parlement et le Congrès peuvent-ils jouer pour assurer la stabilité quels que soient les partis politiques au pouvoir? Les membres du Parlement européen accordent-ils la priorité aux alliances idéologiques le long de l’axe droite / gauche par rapport à l’axe américain / européen? Le Parlement européen a-t-il été impliqué dans le développement et la vérification de l’évolution des relations transatlantiques?

Vous pouvez consulter le webinaire complet ici.

Le 18 novembre à 19h (CET), Hans-Olaf Henkel et World business Chicago ont participé à un “café virtuel” (Zoom meeting) avec des étudiants pour réfléchir à la conférence du 12 novembre sur la nouvelle vitesse de la politique.

Hans-Olaf Henkel
“Si vous regardez la meilleure chose que l’UE a réalisée, c’est le marché commun. Mais nous n’avons pas de marché commun dans le domaine de l’énergie. Chaque pays est autorisé à déterminer ses propres besoins en énergie. Si vous avez un engagement européen, mais que vous laissez chaque pays déterminer ses propres besoins énergétiques, vous ne réalisez pas un marché commun. Je pense que la capacité à atteindre cet objectif par la force, du haut vers le bas, est très limitée”.

“Nous ne devons jamais oublier que l’Europe est également en concurrence avec le reste du monde – la Chine, les États-Unis, l’Inde. L’énergie nucléaire n’est pas quelque chose que nous pouvons ignorer parce qu’il se trouve que nous ne l’aimons pas”.

“Nous devons faire plus en matière de stockage du CO2. Nous devons faire face au fait que bientôt il y aura 10 milliards de personnes dans le monde et à ce que cela signifie pour les émissions de CO2. Plutôt que de toujours essayer de dépenser beaucoup d’argent pour réduire les émissions de CO2, nous devrions aussi dépenser un peu d’argent pour nous assurer que le CO2, une fois émis, puisse être éliminé”.

Benedek Javor
“Construire de nouvelles centrales nucléaires, simplement dans une perspective de marché, n’est pas une solution car elles sont beaucoup plus coûteuses que d’autres formes de production d’énergie. L’énergie nucléaire n’est pas un bon concurrent pour les énergies renouvelables, non seulement pour des raisons de sécurité ou d’environnement, mais simplement pour des considérations financières et de marché”.

“La technologie elle-même n’est pas le but et ne résout pas les problèmes à elle seule. Je pense que nous devons utiliser la technologie, mais nous ne devrions pas simplement nous appuyer sur la technologie et supposer qu’elle résoudra tous nos problèmes”.

“Certaines technologies de capture et de stockage du carbone peuvent faire partie de la panoplie de solutions, mais le CSC est très coûteux et comporte également des risques inhérents. Nous ne devrions pas nous reposer uniquement sur la technologie humaine. Il existe déjà des machines qui consomment du carbone : les usines. La reforestation pourrait être le meilleur moyen de manger le carbone de l’atmosphère”.

Hans-Olaf Henkel et Benedek Javor lors de leur conférence en ligne, animée par Peter Christensen.

Détails

Date :
novembre 12, 2020
Heure :
7:00 - 9:00
Catégorie d’évènement: