FRANCE – ESPE CLERMONT FERRAND (UBP) – Birgit DAIBER

Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé

FRANCE – ESPE CLERMONT FERRAND (UBP) – Birgit DAIBER

0 Comment
37 Views

L’Université Blaise Pascal a organisé une conférence sur le thème : “L’Europe et le développement durable”.

Birgit DAIBER, membre de l’AAD, a participé à cet événement.

Rapport de mission : COLLOQUE JEAN MONNET À CLERMONT-FERRAND

L’université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand a organisé du 19 au 21 octobre un colloque de haut niveau afin de débattre des résultats du projet de recherche AdaptEcon II (financé par le 8e programme-cadre) en présence d’experts de plusieurs universités européennes (de l’Islande à la Roumanie) et de doctorants du programme Jean Monnet travaillant pour le projet en tant que jeunes chercheurs. Outre les conclusions très impressionnantes du projet de recherche, les participants s’intéressaient au rôle du Parlement européen dans la prise de décision relative au développement durable et à la décroissance – en particulier à la décarbonisation et à la gestion des ressources – et c’est la raison pour laquelle ma collègue Eva Quistorp et moi-même étions invitées à présenter notre perspective liée à notre expérience particulière: Déjà présent dans les débats sur le sujet qui commencent dès les années quatre-vingt au Parlement européen, le concept de ‘développement durable’ est inscrit dans les traités  pour la première fois en 1991, avec le traité de Maastricht. Dans le traité d’Amsterdam de 1999, il deviendra l’un des premiers objectifs de l’Union. Depuis 2001, la Commission présente des stratégies visant à accomplir cet objectif – n’oublions pas que le Bureau européen de l’environnement (BEE) a été fondé en 1974 –, de sorte que l’on peut en conclure que le passif de l’Union européenne pour ce qui est des stratégies de développement durable n’est pas si mauvais, tout du moins en comparaison avec les stratégies nationales. À l’occasion de neuf sessions thématiques et de deux débats avec des personnalités du monde politique, les experts et les jeunes chercheurs ont débattu de sujets tels que la macroéconomie, les indices de richesse globale, le changement climatique, des propositions de décarbonisation et l’efficacité environnementale de l’écologie industrielle. Ils ont présenté leur modèle dynamique ‘World6’ sur les ressources en métal, proposant plusieurs scénarios relatifs à la qualité épuisable des métaux (et notamment du cuivre et du fer).

Lors d’un débat public, d’anciens députés européens et politiques français ont souligné la différence entre, d’une part, les objectifs positifs des initiatives européennes en matière de développement durable, de l’économie circulaire et de la décarbonisation et, d’autre part, la pratique encore très limitée. Ce que les jeunes chercheurs attendaient en particulier des anciens députés au Parlement européen était de savoir ‘comment mettre en place des voies de communication avec le Parlement européen pour faire part de nos résultats, et comment mettre en place un forum destiné à cet échange?’. Malheureusement, en notre qualité d’anciens députés, nous n’étions pas en mesure de répondre à leur question. Ne serait-ce pas pourtant une idée à suivre – par exemple, sous la forme d’un forum ou d’un ‘dialogue structuré’ (pratique bien ancrée à la Commission dans divers domaines d’activité) entre la commission parlementaire de la recherche et les jeunes chercheurs européens?

Détails

Début :
octobre 17, 2016
Fin :
octobre 19, 2016
Catégorie d’évènement: